• Tag napoleon

    Résultats pour la recherche du tag napoleon :
  • ...mettre à jour les vestiges archéo­logiques du canal des deux mers; puis il rentre en France. En 1805, il est administrateur des mon­naies; Napoléon le fait comte d’Empire. Avec Laplace, Gay-Lussac, Arago et Chaptal, Berthollet fonde la Société scientifique d’Arcueil et consacre tous ses...

    Lire la suite...

  • ...terminée par une boucherie et n’a pas été décisive. Souhaitant reprendre l’of­fensive au printemps, Napoléon installe son quartier général à Finkenstein; dé­but juin, il est prêt à attaquer les Russes. L’armée française dispose des meilleurs généraux et maréchaux de PEmpire,...

    Lire la suite...

  • ...m’épar­gner cette guerre m’aurait rendu un grand service, mais enfin la voilà, il faut s’en tirer», confie Napoléon à Savary. Pourquoi cette guerre? Apparemment resserrée à Erfurt, en 1808, l’alliance franco-russe s’est effritée. L’Empereur reproche au tsar de violer le blocus...

    Lire la suite...

  • ...l'Europe «Quand j’aurai donné une leçon à l’Autriche, je reviendrai à mes projets», déclare Napoléon en apprenant, en août 1805, que les Autrichiens s’apprêtaient, avec l’appui des Russes, à attaquer la Bavière, alliée de la France. Renonçant momentanément — à traverser la...

    Lire la suite...

  • Succès stratégique mais défaite militaire Au lendemain de la défaite de Napoléon à Leipzig, l’invasion de la France est dé­cidée par les puissances coalisées de Prusse, d’Autriche et de Russie. Leurs armées empruntent les vallées de la Marne, de l’Aube et de la Seine, afin...

    Lire la suite...

  •   La fin...   «Si mes ordres sont exécutés, nous cou­cherons ce soir à Bruxelles», déclare Napoléon aux généraux penchés sur leurs cartes dans la ferme du Gros- Caillou. En cette aube du 18 juin 1815, tous les espoirs sont permis. La partie va se jouer entre Charleroi et Bruxelles....

    Lire la suite...

  • ...Wesphalie, elle naquit à Trieste en 1820. Elevée à Rome et à Florence, elle devait rencontrer son cousin Louis-Napoléon lors d’un séjour en Suisse, à Arenenberg, chez sa tante la reine Hortense. Elle l’aima. Il fut question d’hyménée. Mais Jérôme, peu confiant dans l’avenir de...

    Lire la suite...

  • Un amour sacrifié   Le mariage de Napoléon et de Joséphi­ne, qui date du 9 mars 1796, est demeu­ré stérile. Napoléon, empereur depuis 1804, voudrait avoir un fils pour assurer sa dynastie. Il aime toujours Joséphine et hésite à se séparer d’elle. Dès 1807, Fouché, ministre de la...

    Lire la suite...

  • ...d’argile. Pourtant, depuis la naissance du roi de Rome, l’avenir de la dynastie est assuré et Napoléon, sûr de l’appui de l’Autri­che, se croit capable d’affronter le tsar. L’alliance russe, en effet, se disloque et la guerre paraît inévitable. Napoléon ne la désire pas. On...

    Lire la suite...

  • ...Bennigsen les Russes. Ces trois armées réunissent 550000 hom­mes. Le maréchal Bernadotte, qui a lâ­ché Napoléon, apporte le concours de ses Suédois. Au cours de l’automne, les Français ont subi de nombreux revers: Oudinot a été battu à Katzbach, Macdonald à Gross Beeren, et Ney à...

    Lire la suite...