• Le musée national des Arts et traditions populaires

    Le musée national des Arts et traditions populaires

    Notre patrimoine ethnologique

    Ce passionnant musée est installé depuis 1969 dans un bâtiment moderne du bois de Boulogne (6, avenue du Mahâtmâ-Gândhï - tél. :
    40.67.90.00). Il fut créé par l'ethnologue Georges-Henri Rivière et comprend plus de 800 000 objets et documents offrant un panorama de la
    société rurale française traditionnelle. Le musée comprend de nombreux services, dont une iconothèque, une phonothèque, une bibliothèque, un
    important service de consultation d'archives et une galerie d'étude destinée aux étudiants et chercheurs. Sa galerie culturelle, quant à elle,
    s'adresse à un large public. Elle se divise en deux parties : l'une traite de l'univers dans lequel l'homme se trouve inséré, l'autre, de l'organisation
    sociale. À la première se rattachent les techniques d'acquisition (pêche, chasse, élevage) et de transformation (du blé au pain, de la vigne au vin,
    de la toison au vêtement, de l'arbre à l'établi, de la carrière à l'édifice). Un atelier de tourneur sur bois et une forge du Queyras ont été reconstitués
    dans cette salle. Des aspects de la vie domestique, de l'habitat et de l'alimentation sont présentés dans des intérieurs ruraux fidèlement transposés.
    La section des coutumes et croyances illustre les rites qui jalonnent l'existence et les mythologies populaires qui accompagnent le cycle
    des âges (naissance, mariage, Sainte- Catherine, mort) et des saisons (les douze jours, la Chandeleur, carnavalcarême,
    la Saint-Jean, etc.). En ce qui concerne l'organisation sociale, plusieurs salles sont consacrées aux pratiques destinées à assurer la sécurité
    (sorts et divinations, médecine empirique). Le secteur des institutions évoque les lois qui régissent la communauté humaine (compagnonnage,
    foires et marchés, colportage, famille). On y verra reconstitués un buron d'Aubrac et un chalet savoyard. Une dernière section, celle
    des oeuvres populaires, donne un vaste aperçu des langages culturels : jeux (lutte, tir à l'arc, boules), spectacles (Guignol, cirque), musiques,
    danses, arts appliqués (vannerie, poterie, orfèvrerie, verrerie), arts plastiques (sculpture et imagerie). La visite se termine par une ouverture
    sur les influences reçues ou exercées par la culture française.

    Des expositions temporaires

    À côté de ses galeries permanentes, le musée des Arts et Traditions populaires organise des expositions périodiques,
    avec des programmes audiovisuels, sur des sujets divers ayant tous trait à la vie en France. Catalogues, cartes et ouvrages relatifs aux thèmes
    abordés dans les différentes sections du musée sont disponibles à la librairie de l'entrée.

    « La cité des sciencesLe jardin d'acclimatation »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :