• Le musée national des arts africains et océaniens

    Le musée national des arts africains et océaniens

    Un musée de l'exotisme

    Lorsque l'exposition coloniale de 1931 ferma ses portes, ce vaste bâtiment orné d'un immense bas-relief de Janniot, fut transformé en musée des
    Colonies. En 1960, André Malraux en fit un musée de l'esthétique des arts africains et océaniens, toute la partie ethnographique concernant
    ces régions restant au musée de l'Homme. Il comprend quatre sections : arts africains, arts maghrébins, arts océaniens et aquarium tropical.
    Dès le hall d'honneur on est introduit dans les arts africains sous l'égide de Nimba, déesse de la fertilité en Guinée. Sur le palier du premier étage
    sont exposées des gravures rupestres du Tassili. On pénètre alors dans les galeries de l'Afrique occidentale (Mali, Haute-Volta) où des collections
    de masques des Bambaras du Mali, des Bobo de Haute-Volta, des Baoulé du Ghana, côtoient de remarquables collections de statuettes d'ancêtres du
    peuple Dogon. Dans les galeries de l'Afrique centrale et orientale (Bénin, Nigeria) sont exposées les oeuvres exécutées par les artisans de cour :
    sculpteurs sur bois, perliers, brodeurs. Statues-portraits des rois zaïrois, sculptures Kongo, masques gabonais, forment un extraordinaire
    ensemble d'oeuvres puissantes et fortement imprégnées de magie. Au deuxième étage, les arts maghrébins témoignent d'influences venues d'Espagne
    et d'Afrique. On y voit de nombreux pendentifs et colliers, des collections de broderies et costumes marocains, des bijoux algériens, des
    coffres et poteries tunisiens où s'affirment des influences phéniciennes et byzantines. Enfin, au rez-dechaussée, les salles d'art australien
    abritent un exceptionnel ensemble de peintures sur écorce des aborigènes d'Australie. Ces peintures sont réalisées sur de l'écorce d'eucalyptus avec
    des couleurs naturelles (kaolin, charbon de bois, ocres); c'est un suc d'orchidée sauvage qui sert de fixatif. On verra aussi de très nombreux
    objets usuels provenant d'Océanie.

    L'aquarium tropical

    Situé dans la partie basse du rez-dechaussée, ce merveilleux aquarium unit l'esthétique à l'intérêt zoologique. On y voit tous les poissons d'eau
    douce et d'eau de mer, les reptiles et les amphibiens vivant aujourd'hui dans les régions tropicales et tempérées. C'est, dans les 123 aquariums,
    un ballet de poissons volants, poissons amphibies, poissons électriques, grenouilles à griffes. Au centre, des crocodiles et tortues géantes évoluent
    dans de grands terrariums bordés de plantes tropicales. Une section consacrée aux mammifères marins complète cet espace fort attrayant.
    (293, avenue Daumesnil)

    « Le MaraisLa tour Eiffel »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :