• La cité des sciences

    La cité des sciences

    Le temple des techniques

    C'est sur ce site qu'avaient été inaugurés en 1887 les Abattoirs généraux. À partir de 1958, on entreprit de les moderniser en élevant des bâtiments
    gigantesques : projet inadapté, auquel il fallut renoncer en 1974. Après la fermeture des abattoirs de La Villette, c'est à l'architecte Adrien Fainsilber
    que revint la tâche d'aménager, sur ce même emplacement, le musée. On s'extasie aujourd'hui devant l'immensité, la diversité de la Cité, mais plus
    encore devant sa puissante unité. Un style «cité» est né en ce lieu de rencontre entre le public et les nouvelles technologies. De plus, point de
    rencontre du canal Saint-Denis et du canal de l'Ourcq, le parc bénéficie d'une situation géographique exceptionnelle. Le site s'étend sur 55 ha
    entre les portes de Pantin et de La Villette. La façade sud, constituée de grands éléments de serre, contrôle les apports solaires, récupère l'énergie,
    intègre la végétation, dissipant ainsi la frontière entre dedans et dehors. À l'intérieur, le musée (250 m de long sur 120 m de large) se développe sur
    sept niveaux. Un grand hall central permet de s'orienter facilement vers les différentes activités du centre. La lumière naturelle pénètre grâce à deux
    coupoles rotatives de 12 m de diamètre. L'ensemble forme un tout aérien de structures métalliques, d'ossatures diverses, de poteaux tubulaires, de
    mezzanines et d'ascenseurs vitrés.

    L'exposition permanente «Explora» se divise en quatre départements :
    « De la Terre à l'Univers, traces pour demain» (océan et espace, terre active...) ; « L'aventure de la Vie » (les secrets du vivant, l'eau et la vie...);
    « La matière et le travail de l'Homme » (au coeur de la matière, le jardin robotique...); «Langages et communication » (le monde sonore, information
    et société...). De nombreuses expositions temporaires traitent l'actualité ou approfondissent un
    domaine de connaissance scientifique, technique, industrielle. L'inventorium (réservé aux enfants), la médiathèque, le planétarium, la salle Louis Lumière et la maison de l'Industrie sont également à la disposition du public.

    La Géode

    L'apparition de la Géode, c'est d'abord ce miroir sphérique géant où ciel, terre et hommes se reflètent, changent de dimension et de forme. C'est aussi un espace de spectacle avec 1 000 m2 d'un écran hémisphérique où les effets visuels et les effets sonores s'allient pour intégrer le spectateur à l'action. À l'intérieur, un seul pilier central en béton armé s'épanouit en poutres et voiles de croisées. Il porte les gradins où sont installés 357 sièges, plus ou moins inclinés selon la disposition dans l'espace.

    « L'église de Louis XIV et le tombeau de l'EmpereurLe musée national des Arts et traditions populaires »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :